On ne naît pas chrétien, on le devient Agrandir l'image

On ne naît pas chrétien, on le devient

    Dogme et vie durant les trois premiers conciles

Ce livre aide à réfléchir sur le lien entre les contenus de la foi et l’acte par lequel on croit à un moment précis.

L’auteure illustre son propos en comparant le contenu des conciles de Nicée, de Constantinople et d’Éphèse avec les œuvres de quelques Pères de l'Église.

Plus de détails

  • EAN : 9782872993338
  • Date de parution : 31-10-2017
  • ISBN : 978-2-87299-333-8
  • Nombre de pages : 192
  • Dimensions : 205 × 145 mm

19,00 € TTC

Une étude des dogmes et des écrits des Pères de l’Église sur la vie chrétienne a-t-elle du sens aujourd’hui ? Le dogme a ceci de spécifique qu’il ne semble pas chan­ger, alors que la vie chrétienne est en continuelle transformation…

Ce livre aide à réfléchir sur le lien entre les contenus de la foi et l’acte par lequel on croit à un moment précis. Car la théologie est bien le reflet de la vie chrétienne du croyant. Elle constitue comme un miroir du mystère qui donne accès au salut. Le christianisme a grandi sur cette conviction qu’on ne peut séparer la foi vécue comme témoignage de la foi professée comme dogme.

Avec finesse, l’auteure illustre son propos en comparant le contenu des conciles de Nicée, de Constantinople et d’Éphèse (IVe – Ve siècles) avec les œuvres de Pères (surtout Athanase et Cyrille d’Alexandrie, Basile de Césarée et Cassien) sur des thèmes fondamentaux : l’exemplarité du chrétien, la vie dans l’Esprit Saint, la pureté de coeur, la divinité du Christ, Marie, la vie intérieure.

ISBN 978-2-87299-333-8
Couverture souple
Nombre de pages 192
Reliure dos carré collé
Sous-titre Dogme et vie durant les trois premiers conciles
Langue originale italien
Titre original Cristiani si diventa
Hauteur 205
Largeur 145
Issuu 1087432/58010145

Donnez votre avis

On ne naît pas chrétien, on le devient

On ne naît pas chrétien, on le devient

Ce livre aide à réfléchir sur le lien entre les contenus de la foi et l’acte par lequel on croit à un moment précis.

L’auteure illustre son propos en comparant le contenu des conciles de Nicée, de Constantinople et d’Éphèse avec les œuvres de quelques Pères de l'Église.

Dans la même collection