Petit christianisme d'insolence Agrandir l'image

Petit christianisme d'insolence

Selon l’auteur, la culture à laquelle les chrétiens appartiennent est disponible pour un christianisme d’insolence, c’est-à-dire délivré des habitudes et trop jeune pour se laisser intimider par le ton péremptoire de l’idéologie religieuse et paralyser sous le poids des archives. La belle insolence du christianisme n’a d’autre tradition que l’...

Plus de détails

  • EAN : 9782872992850
  • Date de parution : 15-11-2015
  • ISBN : 978-2-87299-285-0
  • Nombre de pages : 240
  • Dimensions : 205 × 145 mm

24,00 € TTC

Selon l’auteur, la culture à laquelle les chrétiens appartiennent est disponible pour un christianisme d’insolence, c’est-à-dire délivré des habitudes et trop jeune pour se laisser intimider par le ton péremptoire de l’idéologie religieuse et paralyser sous le poids des archives. La belle insolence du christianisme n’a d’autre tradition que l’éternelle nouveauté du Christ. L’auteur plaide donc pour un christianisme souple et allègre, ouvert et cordial, humble et pudique.  Cet ouvrage reprend en un seul volume Petit christianisme d’insolence (2004) et Petit christianisme de tradition (2006). Tous les textes ont été revus et actualisés, et de plus récents y ont été ajoutés. Dans le premier volet, l’auteur interroge le christianisme à partir de quelques grandes questions que pose la modernité ; dans le second, il interroge le monde moderne à partir des grandes questions que pose le christianisme.   L'Esprit des Lettres - novembre 2015 - Robert Scholtus présente son Petit christinamisme d'insolence

ISBN 978-2-87299-285-0
Nombre de pages 240
MDS CE08219
Hauteur 205
Largeur 145

Donnez votre avis

Petit christianisme d'insolence

Petit christianisme d'insolence

Selon l’auteur, la culture à laquelle les chrétiens appartiennent est disponible pour un christianisme d’insolence, c’est-à-dire délivré des habitudes et trop jeune pour se laisser intimider par le ton péremptoire de l’idéologie religieuse et paralyser sous le poids des archives. La belle insolence du christianisme n’a d’autre tradition que l’...

Dans la même collection